Home

Découvrez la Nouvelle-Écosse

Découvrez la Nouvelle-Écosse

decouvrez-ne2

La Nouvelle-Écosse est caractérisée par une variété de paysages : collines onduleuses, vallées fertiles, forêts, rivières et lacs, falaises et plages. Les paysages et le climat sont souvent comparés à ceux de l’Écosse. Le nom « Nouvelle-Écosse » (Nova Scotia) est révélateur à cet égard. Mais sa principale caractéristique géographique est l’omniprésence de la mer : l’océan Atlantique au sud, la Baie de Fundy à l’ouest, le Détroit de Northumberland et le Golfe du Saint-Laurent au nord. Elle possède 7459 kilomètres de côtes découpées en baies, anses, avec des plages de sable, des falaises rocailleuses, des promontoires rocheux, des ports de pêche. Elle occupe une superficie de plus de 55000 kilomètres carrés.

La Nouvelle-Écosse est une presqu’île reliée à la province voisine du Nouveau-Brunswick et au reste du Canada par l’isthme de Chignectou, large seulement de 28 kilomètres. La province s’étire sur près de 580 kilomètres dans sa plus grande dimension, alors que sa largeur moyenne est de 130 kilomètres. Son extrémité Est est l’Île du Cap-Breton, reliée à la province péninsulaire par le pont-chaussée de Canso. C’est dans le Parc national des Hautes-Terres du Cap-Breton qu’on trouve le point culminant de la province avec 530 mètres au dessus du niveau de la mer.

Les principales rivières de Nouvelle-Écosse sont l’Annapolis, la St. Mary’s, la Medway, la Mersey, la Shubenacadie (la plus longue) et la Margaree (au Cap-Breton). Les lacs sont nombreux – plus de 3000 – et de toutes dimensions. Le plus grand, situé au Cap-Breton, est le lac Bras d’Or qui communique avec la mer et a des eaux légèrement salées.

Les grandes régions

On peut diviser la province en quatre grandes régions.

La côte atlantique, granitique, découpée, similaire à la côte de l’État du Maine et du Cap Cod aux États-Unis.

La Baie de Fundy et la Vallée d’Annapolis: le long des côtes de la baie on trouve de pittoresques villages de pêcheurs avec les plus hautes marées du monde, alors que la vallée étale ses cultures, ses riches vergers et ses vignes sur plus de 150 kilomètres le long de la rivière Annapolis.

La côte de Northumberland: on y trouve des plages de sable avec les eaux les plus chaudes au nord des Carolines.

Les hautes terres de l’Île du Cap-Breton: plus sauvages avec des forêts où abonde la faune et des rivières réputées pour ses saumons.

Les saisons

La Nouvelle-Écosse jouit de quatre saisons distinctes.

En moyenne, les températures sont de -3 degrés C. en hiver et de 16 à 24 degrés C. en été, avec des printemps généralement plus frais que les automnes. Annuellement la province reçoit en moyenne plus de 1100 millimètres de précipitation.

Dans la Baie de Fundy, on trouve les plus hautes marées du monde avec plus de 16 mètres de variation. Les transferts d’eau quotidiens des marées dans la baie sont équivalents à la quantité d’eau qui coule chaque jour dans toutes les rivières du monde.

Le port d’Halifax est le plus grand port naturel en eaux profondes après celui de Sydney, en Australie.

Plusieurs sites des côtes néo-écossaises sont mondialement réputés pour leur richesse en fossiles. Les falaises de Joggins, où on a découvert le fossile du plus vieux reptile, ont récemment été classées (juillet 2008) site du patrimoine mondial par l’UNESCO.